Quelle est la base légale recommandée par la CNIL pour la finalité de Gestion de clientèle : fiche client, courriers et relances ?

Olympe

07/02/2024

La base légale recommandée par la CNIL pour la finalité de gestion de clientèle, y compris la gestion des fiches clients, des courriers et des relances, est l’intérêt légitime.

Selon le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données), le traitement des données personnelles doit reposer sur une base légale prévue par la réglementation. L’intérêt légitime est l’une de ces bases légales possibles (article 6 du RGPD).

L’intérêt légitime permet de traiter des données personnelles lorsque cela est nécessaire pour les intérêts légitimes poursuivis par le responsable du traitement ou par un tiers, à moins que les intérêts ou les droits et libertés fondamentaux de la personne concernée ne prévalent sur ces intérêts légitimes.

Dans le cas de la gestion de clientèle, l’intérêt légitime peut être invoqué pour assurer le suivi des relations commerciales avec les clients, gérer les fiches clients, envoyer des courriers et des relances, et maintenir une communication efficace avec les clients.

Il est important de noter que l’intérêt légitime doit être équilibré avec les droits et les intérêts des personnes concernées. Ainsi, il est nécessaire de mener une analyse d’impact sur la protection des données (AIPD) pour évaluer les risques potentiels pour les droits et les libertés des personnes concernées et mettre en place les mesures appropriées pour les atténuer.

De plus, il est essentiel de respecter les principes de minimisation des données et de conservation des données. Cela signifie que seules les données nécessaires à la gestion de la clientèle doivent être collectées et conservées pendant la durée nécessaire à cette finalité.

En résumé, la base légale recommandée par la CNIL pour la gestion de clientèle, y compris la gestion des fiches clients, des courriers et des relances, est l’intérêt légitime. Cependant, il est important de mener une analyse d’impact sur la protection des données et de respecter les principes de minimisation des données et de conservation des données.